La Belle et la Bête, le film

J’ai enfin pu aller voir le nouveau dessin animé adapté en film des studios Disney, sorti le 22 mars dernier alors que j’étais dans l’incapacité d’honorer mon côté fan de Disney : je me suis enfin rattrapé. Et j’avoue que …

Je dois sincèrement avouer que je ne suis pas déçu du tout. Le film commençant différemment que le dessin animé, je me disais : « Chouette, ils l’ont un peu adapté et remis au goût du jour »… Et bah non, après une minute de film : copie conforme au dessin animé. Certes je comprends que parfois, il n’est possible de faire mieux quand l’interprétation et l’adaptation depuis un livre sont déjà bien faites à la base. Mais ce fût quasiment 2 heures de nostalgies du dessin animé de mon enfance qui n’a fait que rappeler d’excellents souvenirs.

Un beau casting

En rôle principal, on retrouve Emma Watson qui, il faut avouer, n’est pas la pire actrice qui existe, et Dan Stevens dans le rôle de la Bête. J’avoue que ma première réaction fût qu’ils auraient pu choisir un prince plus beau, mais ça se discute. On retrouve également la célèbre Emma Thompson dans le rôle de Madame Samovar ou encore Ewan Mc Gregor (Lumière) et Ian McKellen (Big Ben). Autant dire que le casting n’est pas mauvais et promet un film excessivement bien joué.

De bons effets spéciaux

Mais aussi, ce film mêlant beaucoup d’images de fictions avec la réalité, car rappelons-le : le prince est en réalité une Bête et les habitants du château sont des objets de la vie de tous les jours. Il faut avouer que sur ce coup-là, les studios Disney ont bien assuré comme pour le dernier en date : Cendrillon. Il me tarde maintenant de découvrir Marry Poppins en film qui est prévu pour le printemps 2018.

Un super classique des Studios Disney

Pour résumer, ce film vaut le détour et le coup d’être vu. C’est un des plus grands classiques de Disney et il est très bien réalisé, tout en étant fidèle au dessin animé de notre enfance (ou jeunesse pour certains) et de légères adaptations qui le rendent tout aussi attrayant que l’adaptation en dessin animé du conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont.

Pour attendre Marry Poppins au printemps 2018, il nous reste le prochain Pirates des Caraïbes qui sortira fin mai de cette année, ou encore Cars 3 pendant l’été et le nouveau Pixar qui sortira en fin d’année.

More about Fred

Jeune personnel navigant commercial, blogueur entre deux vols, partageant ses bons plans et ses endroits favoris à Bruxelles comme ailleurs, tout comme ses marques préférées et sa vie quotidienne.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *