Mon premier réveillon de Noël végétalien

Avec mon colocataire, nous ne sommes pas trop pour les réveillons de Noël en grand groupe et en famille. Car malheureusement, cet événement est devenu de plus en plus rempli d’hypocrisie et selon nous, Noël doit absolument se passer dans la joie, la simplicité et la bonne humeur. Et c’est ce que nous avons fait !

Il fallait aussi trouver un menu qui nous convenait car de mon côté je suis végétalien mais lui est omnivore ! Il fallait donc quelque chose qui nous satisfaisait tous les deux et au final ce fût une partie de plaisir.

Un apéritif des privations

Avec ce que nous faisons en sport, nous suivons un régime parfois particulier et fini les chips, cacahuètes et tout le tralala… Voilà pourquoi notre apéritif était si simple mais tellement agréable !

Une entrée sans cruautés

Ayant anticipé l’histoire, je lui avais fait goûter le faux-gras de Gaia en avance afin de savoir s’il aimait le goût. Car oui, il ne faut pas s’attendre au goût du vrai foie gras (qui est obtenu d’une manière ignoble, ne l’oublions pas), c’est en fait une sorte de pâté épicé.

Nous avons accompagné nos toasts d’une petite salade avec des tomates séchées et du balsamique : une tuerie de fête surtout avec ce confit d’oignons à la framboise.

Un plat classique traditionnel

Souvent à Noël, dans mes souvenirs, ma mère faisait une sauce champignons crème et c’est sur cette base d’assiette composée que nous sommes donc allés avec la sauce crème champignon, un médaillon de Seytan, les célèbres croquettes de pommes de terre et la poire aux airelles.

Ma première bûche végétale

Et pour conclure, nous avons dégusté ma petite bûche au chocolat, clémentines et pain d’épice. Tu retrouveras la recette sur mon article précédent : « La bûche 2016 : clémentine et chocolat ».

Un repas simple et traditionnel

Comme tu peux le voir, je suis resté simple et traditionnel. Ce repas complet n’a pas coûté si cher que ça en plus, juste un peu de recherche dans les boutiques de Bruxelles pour trouver la viande végétale pour le plat principal, le faux gras se trouve maintenant dans la plupart des grandes surfaces en Belgique au milieu du foie gras classique.

Au fait, qu’as-tu mangé lors de ton réveillon végane toi ?

More about Fred

Jeune blogueur belge qui partage sa vie, ses tests de produits cosmétiques, ses recettes favorites, ses voyages, mais surtout ce qu'il aime.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *