Gentle Gourmet Café, la gastronomie végétalienne

Toute occasion est bonne pour aller au restaurant, que ce soit la veille d’un départ en vacances, un évènement à fêter, un anniversaire ou tout simplement un repas entre amis. C’est plus la célébration d’un anniversaire qui m’a amené à choisir Gentle Gourmet Cafe à Paris, pas loin de la Place de la Bastille.

Quand je parle de gastronomie dans mon titre, je ne parle bien sûr pas d’un restaurant gastronomique, mais il faut avouer que nous sommes loin des snacks végétaliens habituels mais plus dans un bistrot parisien haut de gamme. C’est peut-être pour cela que le restaurant parle lui-même de bistronomie.

Il faut savoir que la carte du restaurant varie en fonction des saisons et que les légumes qui y sont servis viennent pour la plupart de leur potager biologique situé en Normandie. Tous les autres produits utilisés dans les recettes et réalisations des plats sont certifiés bio et sont également de qualité.

Où tout a commencé

Amuse-Bouche

J’ai opté pour les toasts de faux-gras avec le confit d’oignons mariné au Porto (l’entrée qui porte le nom « Amuse-Bouche« ). Bien loin du faux-gras de Gaia selon moi, il est léger et subtil et le confit d’oignons est juste une tuerie.

Crudissime

Mon ami avait lui pris le « Crudissime« . Il a trouvé l’entrée fraîche, raffinée et goûteuse, seul bémol pour la tartine crue qui était un peu sèche et qui se décompose facilement selon lui.

Le plus grand

Genova

Pour continuer, il avait décidé de prendre la « Genova« , une focaccia moelleuse garnie de légumes frais cuits de deux façons. Les légumes étaient croquants à souhait et tout frais alors que la focaccia était bien moelleuse comme il faut, le tout harmonieusement équilibré et riche en goût.

Le Fameux

Quant à moi, j’avais opté pour « Le Fameux » qui est le burger de champignon Portobello mariné et des pommes de terres grenailles avec une petite sauce à la moutarde style véganaise. J’ai été surpris par le goût de ce burger qui est pour moi, à partir de maintenant, le meilleur burger végétalien que je n’ai jamais mangé et avec cette petite véganaise à la moutarde : c’était parfait.

La petite douceur finale

Fleuri

J’ai opté pour le « Fleuri » qui est un dessert à base de crème de marrons, de meringue et de sirop de myrtilles. Malgré ma dernière expérience ratée avec ce fruit de saison, je me suis dit que je devais lui donner une nouvelle chance et j’avais bien raison. Pas trop sucré ni trop fade, un dessert bien équilibré et relativement léger pour conclure un délicieux repas.

Williams

Avec son âme d’aventurier et l’estomac qui l’accompagne, mon ami est allé vers le macaron d’automne à base d’une mousseline vanillée aux poires Williams et ce dessert porte donc sans surprise le nom « Williams« . Je me suis permis de goûter également et ma première réaction fût : trop de goûts différents, le palais est perdu. C’était pour gourmand à l’excès, mais si tu aimes le sucré ça reste un incontournable.

Recommandé ou non ?

Je recommanderai vivement ce restaurant car il sort de l’ordinaire de ce que nous pouvons connaître de la cuisine végétalienne, je compte même y emmener ma maman qui est une carniste invétérée !

More about Fred

Jeune personnel navigant commercial, blogueur entre deux vols, partageant ses bons plans et ses endroits favoris à Bruxelles comme ailleurs, tout comme ses marques préférées et sa vie quotidienne.

2 Comments

    1. Plutôt sympa ! ça met en appétit ! C’est un quartier que je fréquente souvent je passerai y faire un tour à l’occasion. Même si je ne suis pas végétarienne à proprement parler. Je fonctionne plutôt par période, j’écoute ce que je me dis mon corps. A bientôt.

      1. Le plus important est d’écouter son corps, c’est la clef pour rester en bonne santé. Je te le conseille vivement, ils font des formules le midi en plus qui sont bien intéressante si jamais tu as l’occasion.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *