Je suis végétarien et toi?

Comme tu as pu le remarquer lors de mon article précédent Aujourd’hui cuisinons végétalien, j’ai repris le mode de vie végétarien qui à terme, suivant ma détermination, ma motivation et mon engagement, terminera en végétalien ou végan. Pour ce qui est des cosmétiques, tu as déjà remarqué que j’utilise beaucoup de produits végétariens non testés sur les animaux voire véganes.

Afin de t’aider à te situer dans: les différents choix possibles, j’ai fait donc mes recherches de définitions et les voici :

  • Flexitarisme : ou semi-végétarisme est une pratique alimentaire qui consiste à être flexible dans la pratique végétarienne et/ou végétalienne.
  • Végétarisme : Régime alimentaire excluant toute chair animale (viande, poisson, …).
  • Pesco-végétarisme : Régime alimentaire incluant le poisson ainsi que les crustacés et tout produits issus d’un animal : lait, miel, oeufs, fromage, …
  • Ovo-végétarisme : Régime alimentaire excluant toute chair animale (viande, poisson, …), miel et les produits laitiers, seul les oeufs sont inclus dans ce régime.
  • Végétalisme : Régime alimentaire excluant tout aliment d’origine animale y compris ses dérivés provenant de l’exploitation animale: œufs, miel, le lait et les produits laitiers (fromage, yaourts).
  • Véganisme : Le véganisme est un mode de vie consistant à ne consommer aucun produit (chair, cuir, laine, …) ou service issu des animaux (exemple : tests sur les animaux) ou de leurs exploitations (exemple : chasse, corrida, cirques, zoos, etc) 

Maintenant que tu en sais un peu plus, où te situes-tu ? Tu ne te reconnais pas là-dedans ? Dans ce cas, tu es un omnivore.

Etre végétarien, végétalien ou végan n’est pas qu’un simple mode de vie, un choix de régime alimentaire ou encore un effet de mode, c’est une décision d’avoir un mode de vie plus éthique notamment pour des raisons de maltraitances animales et un intérêt pour l’écologie. Nous nous opposons à l’exploitation animale et à l’oppression animale. De plus, les élevages intensifs (qui sont quasi la norme pour la viande qui finit dans nos assiettes) sont de véritables problèmes écologiques avec les déchets produits par ceux-ci, un gaspillage d’eau et des ressources naturelles que la planète nous offre. A titre d’exemple, il faut 5000l d’eau pour produire 1kg d’aliments d’origine animale, contre 1000l pour l’origine végétale.

Je te propose la petite vidéo suivante pour te montrer l’impact de la viande sur notre planète:

Tout au long du blog, tu pourras découvrir des recettes de plats, laits végétaux homemade, pâtes à tartiner, ainsi que des tests et mes découvertes de produits végétariens/végétaliens.

More about Fred

Jeune personnel navigant commercial, blogueur entre deux vols, partageant ses bons plans et ses endroits favoris à Bruxelles comme ailleurs, tout comme ses marques préférées et sa vie quotidienne.

2 Comments

    1. Pour répondre à ta question, je suis végétalien à tendance vegan concernant le non alimentaire.
      S’il y a des lecteurs de ton blog qui veulent des infos plus poussées sur les impacts de la production de viande, ils peuvent lire No Steak D’Aemeryc Caron ou le documentaire Meat the Truth disponible soit sur youtube soit sur le site http://www.meatthetruth.nl/en/. Il est sous-titré en plusieurs langues.
      Bonne continuation avec ton blog et lache pas prise pour devenir végétalien!

    1. […] A mes 18 ans, j’ai quitté la maison pour aller m’installer à London et du coup, ma consommation de viande a commencé à diminuer. Revenu ensuite dans la capitale belge, j’ai vécu en colocation avec quelqu’un qui a commencé à s’intéresser à la cause animale et à leur bien-être. Et c’est là que j’ai commencé à ouvrir les yeux et nous avions donc décidé de passer végétarien. Tout ne s’est pas fait en un seul jour, je t’invite à découvrir les étapes dans l’article « Je suis végétarien et toi?« . […]

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *